AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Catch me, if you can. » [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: « Catch me, if you can. » [PV]   Lun 30 Mar - 1:59


Abbygail & Mike               
« Catch me, if you can. »            



    Mike fumait une petite cigarette sur une des marches en marbre à l’entrée de l’université. Les cours ? Il s’en fichait royalement, il venait de se faire renvoyer pour la énième fois du cours de maths. Aujourd’hui, c’était parce qu’il était occupé à se balader dans la classe et embêter ses camarades de classes au lieu de travailler comme tout le monde. Exaspéré, le professeur avait lancé une des brosses du tableau sur le turbulent élève qui avait esquivé et lui avait répondu, d’un arrogant et moqueur « Ratéééé ! », et hop ! il était mis à la porte sous les rires des autres élèves et les soupirs du prof’. Rebelle dîtes-vous ? Non du tout, seulement il n’aimait pas s’ennuyer et avait le besoin incessant de s’amuser. Mike scruta les environs alentours, certains élèves étaient allongés sur l’herbe, des couples étaient installés sur les bancs et se bécotaient, un groupe de filles descendirent de la voiture et traversaient le parking. Mike les connaissaient déjà presque toutes, et il faut comprendre presque toutes étaient déjà venues faire un tour dans le lit du beau Mike. Il allait tourner la tête, ennuyé par cette routine environnante quand son attention fut soudainement tournée vers une belle blonde, ayant finie de garer sa voiture et rejoignant ses amies un peu plus devant. C’était Abbygail Than, la fille avec qui on ne savait jamais sur quels pieds danser, la fille dont il ne pouvait définir la relation. Attirance ? Flirt ?

    Elle et lui, une longue histoire… Ils s’étaient rencontrés un an auparavant lors d’un de ces fêtes où on boit jusqu’à pas d’heure et où on repart obligatoirement en galante compagnie. A cette époque, Abbygail et Mike se tournaient déjà autour, se lançaient des petits regards mais ne consommaient jamais, il se rappela la soirée organisée par lui et son pote Jaxson où rien que pour le narguer, elle avait dansé avec l’autre beau brun et fini la nuit dans sa chambre sous les yeux de Mike, qui était alors avec son ex-girlfriend, Meadows S. Vescovi. Ils ne s’étaient échanger qu'un seul baiser, rien qu’un seul depuis leur rencontre. En clair, c’était un jeu entre eux et ça durait encore jusqu’à aujourd’hui.

    Le groupe de filles escaladaient les marches et arrivaient à sa hauteur en lui jetant des regards coquins et charmeurs, c’était l’effet Mike Ash’, on ne pouvait rien y faire… Abbygail était la dernière et ne se pressait pas le moins du monde. Il attendit qu’elle soit à ses cotés pour l’interpeller, l’empêchant de passer avec son bras. Elle était toujours aussi belle et encore plus vue de près, il ressentit un léger frisson en la regardant mais n’en tint pas compte, c’était le vent vous savez. Ses cheveux rayonnaient sous le soleil éclatant et sa peau était d’une belle couleur hâlée. Elle leva la tête vers lui, interloquée.

    - Alors Abby’, on ne dit plus bonjour à un vieil ami ? lui dit-il un sourire charmeur aux lèvres

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Catch me, if you can. » [PV]   Lun 30 Mar - 20:48


    « Ne t’en fais pas – je vais bien »


      « Aïe. Bordel, chaussure de merde !! » Abbygail, était très en retard, elle avait déjà grillé l’heure de mathématique, mais comptait aller en biologie tout de même. Seulement voilà, elle était sur le point de partir, quand son talon se cassa. On pouvait dire que c’était un vendredi 13 ; mais pourtant, ce n’était pas le cas. Il n’y avait rien en faveur de la jeune femme, ce qui pouvait la mettre dans une colère absurde certes, mais plutôt impulsive pour celle-ci, qui risquait de faire un malheur dans la journée. Elle monta en vitesse changer de chaussure, et elle opta finalement, pour des tennis à lacets bensimon, qui allaient très bien, avec sa petite robe légère, et son gilet gris. Elle n’avait plus qu’à prendre ses clefs de voiture et son sac à main, et elle arriverait normalement à l’heure à son cours, et avec un peu de charme, elle arriverait à se faire pardonner, et entrer en cours. De toute façon, si jamais elle se faisait virer – ce qui pourrait être fort probable avec ce prof, tête de dindon sur homme – elle ne reviendrait pas en cours de l’année. Quand la colère prend Abbygail…

      Mademoiselle D. Than, ou plus simplement Abbygail, arriva devant l’université, avec sa voiture ; qu’elle gara ; genre elle conduit ça depuis des siècles, puis avant de descendre, elle vérifia 5secondes ça coiffure, pris ses lunettes Ray-ban sur le nez, et déposa sa veste sur les sièges arrières. Elle barra sa voiture, et remarqua au loin, un groupe de fille, aussi garce les unes que les autres, dont Abby, avait l’habitude de traîner avec. Elle les interpella de loin ; se fit remarquer forcément, mais en avait rien à faire. Il y avait un peu de vent, et sa robe avait tendance à voltiger, mais ce n’est pas ce qui allait gêner la jeune femme – elle avait de toute façon une épilation irréprochable. Elle rejoignit le groupe, et commença à monter les marches, elle ne voyait pas bien qu’elle genre de mec, toutes les filles étaient entrain de mater, mais le remarqua très vite. Mike. Celui-ci l’arrêta net avant même qu’elle puisse se diriger vers lui ; et lui dire bonjour. « Allez fais pas chié, j’ai un cours de biologie, je ne peux pas louper, je vais avoir des emmerdes. » Toutes ses « potes » la regardèrent, étonné de sa réponse, or à sa place eux, aurait sauté sur l’occasion, et surtout, n’aurait jamais refusé une invitation du jeune homme. Mais ce qu’elles ne savaient pas, c’est qu’Abbygail est différente, mais ce n’est pas pour ça qu’elle allait en cours de biologie ; finalement, emmerde ou pas, ça n’avait plus vraiment d’importance. « Alors, qu’es-ce que ça fait de te sentir supérieur à tous les mecs qui nous regardent – au moment ou je suis venue te rejoindre ? » Non elle n’exagérait pas. Il y avait certes autant de filles que de mecs, et c’était franchement amusant. Elle lui déposa un baiser sensuel au coin de ses lèvres ; puis se retira pour le fixer dans les yeux. Mike, elle ne savait que dire de la relation qu’elle entretenait avec lui. A l’habitude, les mecs, c’était comme des poubelles, elle les jetait au final, or lui, c’était tout autre chose ; premièrement, ils n’avaient jamais été au-delà du simple baiser – et pourtant, je vous laisse imaginer ce que peuvent faire deux pro en la matière – et loin d’elle l’envie de l’ignorer au contraire, elle aurait presque envie de le voir sans cesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Catch me, if you can. » [PV]   Lun 30 Mar - 22:33

    Fais pas chier ? Abby était toujours aussi polie quand elle avait quelque chose à faire x), Mike ne releva pas car la jolie blonde s’était arrêtée et avait continué sur sa lancée sous les yeux choqués de ses copines.

    - Supérieur ? Mais je suis déjà supérieur ma petite Abby. Et puis, tu sais très bien que toi ou n’importe quelle autre, d'ailleurs, se serait arrêtée devant le beau Mike.

    Abbygail se mit sur la pointe des pieds pour l’embrasser, Mike tourna la tête et les lèvres douces et roses de la jeune fille frôlèrent les siennes avant de se déposer sur le coin de sa bouche. C’était trop facile, Mike voulait s’amuser et non pas avoir ce baiser gratuitement comme un enfant trop gâté, il voulait le mériter et justement. La jeune fille fit mine d’être vexée et s’éloigna à grandes enjambées. Mike la rattrapa par le bras et la força à le regarder, il imagina sans peine ce qu’elle devait penser. Idiot, sal*ud, c*n, qu’il était d’avoir refuser ce baiser. Mais notre play-boy voulait apprécier la chose et puis surtout, il voulait prendre les rênes, macho qu’il était ^^.
    Il prit son visage dans sa main droite et tenait toujours le bras d’Abby de sa main gauche. Il lui dit :

    - Je ne me fais pas avoir aussi facilement, chérie mais tu sais j’ai envie de m’amuser. Oublies ton cours, j’ai pas envie d’y aller et je vais louper le mien également *Driiing* fit la sonnerie qui indiquait le début du cours Et puis, voilà, tu es déjà en retard, alors autant rester fit-il un sourire diabolique aux lèvres.

    Les couloirs étaient vides désormais, les copines d’Abbygail étaient allées en cours, dépitées par le fait que Mike ne leur portait aucune attention et que leur amie était bien plus intéressante qu’elles. Il n’y avait personne à l’entrée du lycée non plus et on entendait seulement le bruit des chaises et des tables dans les classes alentours. Mike eut une idée et brisa le silence :

    - Faisons un jeu, Abby. Je te laisse partir et vadrouiller dans les couloirs et je dois te retrouver. Si j’y parviens, tu m’accorderas une chose, une seule et c’est moi qui décide quoi! A toi de m’échapper.

    Mike souriait, exhalé de diabolisme x), il attendit la réponse de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Catch me, if you can. » [PV]   Mar 31 Mar - 20:06

    Abbygail, connaissait Mike depuis un an déjà, et ça n’avait pas été une histoire, comme on pourrait l’imaginer. Non, elle n’avait encore jamais couché avec lui, en revanche, elle l’avait bien chauffé lors de cette fameuse soirée. C’est vrai qu’ils avaient un peu trop bu – comme à chaque fois – mais, ils s’étaient tout de même en quelque sorte tapée dans l’œil. Abby avait forcément sautée sur l’occasion, des mecs aussi sexy et viril que lui, il n’y en avait pas cinquante. Surtout si lui aussi se mettait à lui faire de l’effet. Enfin, ils étaient rentrés chez eux, Abbygail ne se souvient pas tellement de cette soirée, mais tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle n’a pas passez la nuit avec lui ; que ce soit entrain de gerber dans les toilettes, ou à baiser dans le lit. Que de chie. Elle avait bien dû être vexée ce soir là d’ailleurs, mais cela ne l’avait pas empêché de le revoir. Depuis ce temps, ce n’est plus que le jeu du « je t’aime moi non plus ». Faut dire Abbygail avait réellement envie de lui toutes les trente secondes ; mais jamais elle ne se l’avouerait, elle avait sa dignité, elle ne tombait pas amoureuse du jour au lendemain. Elle ne l’aurait jamais pensé… « Oui, mais il n’y a que moi pour voir tes petites noisettes brillantes aux fond de tes yeux, et siiiii craquante mon beau Mike. » Oui c’est vrai, de temps en temps, elle aimait lui faire de beaux compliments, surtout que là c’était à son avantage, en claire, il n’y avait qu’elle qui comptait pour lui. Qui dirait le contraire ? Personne. Bon, il ne fallait tout de même pas que Mike se prenne pour le supérieur de tout le monde, elle le remit très vite à sa place de manière – amusante. « Non mais t’emballes pas trop chéri ; si tout le monde te regarde c’est parce que je suis à tes côtés. Et puis, tu t’es vu aujourd’hui ? T’es coiffé à la bob Dylan, et t’as des fringues qui viennent tout droit de chez Emmaüs, alors non, tu me feras pas le coup. »

    Et voilà que Mike refusait le baiser de la jeune femme. Il n’y avait aucun sous entendu la dedans, c’était un baiser en coin de lèvre, comme elle aurait fait à n’importe qui – oui les bise sur la joue c’est trop ringard – mais lui, en avait conclut autre chose. Ce qui rendait maintenant l’histoire encore plus ambiguë. Abbygail arqua un sourcil, et le regarda disons – avec envie. Non je plaisante, pas encore vous avez craqués vous. Hum, elle ne préféra pas répondre, juste un petit grognement se fit entendre « Grrrrrrr » Comme pour lui faire voir qu’après tout, elle s’en foutait qu’il ne l’embrasse pas – ce qui était totalement faux, mais après tout, ils n’étaient pas ensemble – et aussi, pour essayer de l’exciter tout simplement. Ben quoi ?! Abbygail est une vraie chieuse&peste. Après ça, Mike, l’ignora en quelque sorte, non sérieux, s’il continuait, il allait se prendre un pain dans la gueule, il n’allait pas comprendre. Ne jamais défier la jeune femme, or Mike ne cessait de le faire – c’est peut-être ça qui était attirant chez lui. « Ca marche espèce de grosse patate. T’as pas intêret à bouger ton cul de là, sinon ça risque d’aller très mal pour toi. » C’était plutôt rare que la jeune femme accepte sans même discuter son petit jeu à l’amiable. Après tout, il fallait juste profitait du moment, d’ailleurs, elle ne tarda pas, à cogiter, et à remettre quelques règles en place. « Si tu me trouve – or c’est impossible – mais imaginons que tu me trouves, tu auras deux choses à me proposer, et je choisirais celle qui me plait. » Hum, pas con la belette. Faut pas croire qu’elle allait céder aussi vite. Bref, elle n’eut même pas le temps de le regarder, qu’elle était déjà partit à toute allure dans les couloirs de cette université, entrain de réfléchir à une planque. Elle lui rappela tout de même en hurlant « ET JE ME DONNE LE DROIT DE CHANGER LES REGLES DES QUE L’ENVIE ME PREND. » Elle était déjà partie à des milliers de mètres. xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Catch me, if you can. » [PV]   Mar 31 Mar - 21:32

    Abbygail le regardait d’un œil charmeur. Mike était un peu troublé mais il garda son air sûr de lui.. Mike était toujours sûr de lui et ça n’allait pas être une fille même une fille très séduisante comme Abby qui allait lui tourner la tête, le faire changer. C’est ce qu’il pensait à ce moment là.
    Avec elle, rien n’était pareil. Quand il la regardait, il ne se disait pas « c’est une fille facile » ou « je veux la mettre dans mon lit » mais juste « Abbygail », il ne savait pas pourquoi il la trouvait différente mais ce qu’il savait c’est que son image le hantait depuis leur rencontre. Et notre cher Mike l’avait rangé dans un coin de sa tête, loin. Il préférait faire comme si de rien n’était, play-boy es-tu, play-boy tu resteras. Enfin bref, la blonde lui fit un semblant de compliment, en était-il vraiment un ? Il allait lui dire combien c’était gentil et vrai x) qu’elle avait déjà rétorquer par quelque chose d’un peu plus - bref.

    - What’s Emmaus ? (On est aux States Abby x) ). Nan nan du tout ma chère, saches que Mike Ash’ est une référence de la mode à lui tout seul. Même Lagerfeld passe me voir de temps en temps et puis, entre nous... Bob Dylan c’est un classique du genre et je suis honoré de ta comparaison. dit-il en riant.

    Elle émit un petit grognement, ce qui fit sourire le beau brun. Il regarda la jeune fille qui réfléchissait à sa proposition. Il adorait la petite moue qu’elle faisait avec ses sourcils et sa bouche quand elle était tracassée, ça l’attendrissait. Oui, c’était un tendre au fond. Au bout d’un court instant, elle accepta. Mike fut d’abord étonné, Abbygail n’était pas du genre à accepter n’importe quoi à n’importe qui. Mais n’oublions pas que mister Ashton n’est pas n’importe qui x).

    - C’est d’accord dit-il mais elle était déjà partie à toute vitesse. Comme un gamin, il dit amusé : Je compte jusqu’à 20 et j’arriiiive ! 1, 2, 7 … 13 … 20 !

    Et il s’élança dans le long couloir. Il tourna à l’angle à gauche et ouvrit la première porte. Vide, il entra et inspecta rapidement. Il ressortit et ouvrit la seconde salle. Cours d’SVT cette fois-ci. Les élèves et le professeur le regardèrent, étonnés. Il bredouilla un « Désolé » et referma encore une fois. Il s’avança puis remarqua un bout de tissus par terre, une écharpe, il la prit et sentit l’odeur fleurie et agréable d’Abbygail. Elle était passée par là. Il regarda dans le petit local d’à-côté, personne.

    Il se remit à courir, vers les escaliers cette fois-ci. Il passa les grandes portes et commença à enjamber les marches 4 à 4 puis il entendit des bruits de talons claquant contre le sol dur. Il se mit à accélérer et Mike était vraiment rapide, sportif accompli qu’il était. Il rattrapa la dite personne rapidement, c’était elle. Il pouvait la reconnaître dans toute une foule. Il arriva à ses cotés et l’attrapa en la plaquant contre un mur, pas comme une brute, délicatement. Il la tenait et passa sa main dans la cascade de cheveux blonds, il murmura un doux « trouvée » et plongea ses yeux dans l’immensité bleu des siens.
    Mais trop tard, Abbygail s’échappa et disparut… encore.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Catch me, if you can. » [PV]   Mer 1 Avr - 15:28

    « Oh bordel, Emmaüs à la française bien sûr !! » Ben quoi, c’était plutôt un style de faire des comparaisons à la France – Oh la France, quel beau pays, dont tout le monde rêve – mes chers français, vous n’imaginez pas la chance que vous avez. Chaque année, un nombre record de touriste vient visiter votre pays. Dieu sait si vous êtes parfait. « Arrêtes coco ; t’as déjà commencé la cocaïne dès ce matin pour sortir des mensonges gros comme toi ? » Euh ; à se demander qui entre Abbygail et Mike avait une case en moins, peut-être les deux finalement, de toute manière, quand Abby se retrouvait avec Mike, elle partait toujours dans des délires inexplicable, et n’était plus vraiment maître de son corps, et c’était justement cette sensation qu’elle aimait. Quand elle voyait la vie en rose ; quand elle fumait à ne voir plus que la fumée devant elle, quand elle court comme une dératée dans les couloirs à talons hauts, quand elle s’échappe sans même que Mike la remarque. Toutes ses petites choses, prenaient une dimension énorme. Abbygail, remarqua la sal gueule de Mike. C’était parce qu’elle l’avait en quelque sorte traité de gros qu’il boudait ? Et bien tant pis, qu’il boude, après tout, elle avait autre chose à penser. Sa cachette, qui allait le faire courir pendant quarante ans. Il ne fallait jamais défier Abby dans les jeux de malice, car plus maligne ; tu meurs. xD Si elle avait su se faire poursuivre toute une matinée par Mike, elle aurait opté pour une autre paire de chaussure, genre des petites tennis, mais franchement, elle n’y avait même pas songeait ; pensant franchement aller en cours.

    Abbygail, entendit Mike, finir de compter, elle était entrain de monter les marches deux par deux, puis, commencer à courir dans les couloirs. Elle était au deuxième étage, et c’était les cours de biologie – justement, au lieu de courir dans le couloir, elle devrait être assise sur une chaise, faisant mine d’écouter ce que son professeur lui racontait, tout en essayant de dormir se mettant derrière un camarade de plus de 1m80. Finalement, le choix avait été trop facile. « OOPS » Là, elle se trouva pile en face de Mike, elle ne l’avait pas du tout vu venir, et celui-ci, au grand sourire, était plutôt content de la piéger. Elle fit demi-tour, puis arriva à le semer en faisant pas mal de slalom, et en tournant à tous les virages. « Mais je suis où là ?!! » Ayé, elle venait de comprendre, elle était entrée dans le bureau du proviseur ; elle se retourna, imaginant déjà ce qu’elle allait bien pourvoir lui dire… Mais, eu la grande et heureuse surprise, de voir qu’il n’était pas dans son bureau, alors, elle sortit sans même réfléchir à toute allure de son bureau, pour aller se re-planquer ailleurs. Enfin le bureau du proviseur était pas mal, jamais Mike n’aurait jamais pensé à y aller… xD Elle remarqua qu’elle avait laissé tombé son foulard, mais n’y prêta pas attention, jusqu’à temps que Mike lui attrape le bras, et la plaque contre le mur. Abbygail, était toute essoufflée – mais non, il ne fallait pas croire aux mauvaises idées, ce n’était qu’une poursuite et rien d’autre. Mike, commença à lui passer la main dans ses cheveux, elle arqua un sourcil, et lui fit un sourire en quoi. « Tu croyais peut-être y arriver si facilement ?! Va falloir encore fournir un peu d’effort » Abbygail, trouva l’issu, et arriva à se déplaquer en quelque sorte – beaucoup d’autre fille, y serait resté, mais elle n’était pas comme les autres. Puis, elle se dirigea dans le réfectoire, où elle prit en possession le tube d’arrosage des sols, et commença à mouiller tout le sol. D’ailleurs, elle pouvait même préparer son portable, pour filmer le moment où il allait se rétamer comme une masse. « Si tu t’approches, je te bouffe. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Catch me, if you can. » [PV]   Mer 1 Avr - 20:21

    Abbygail s’échappa et en beauté. Elle s’extirpa et se dirigea vers le réfectoire. C’est qu’elle court vite la belle blonde. Mike se remit à la poursuivre, elle avait déjà dépassé les longs couloirs et devait déjà être arrivé dans l’immense salle servant de self pour les étudiants. Il courait à toute vitesse pour la rattraper et dans sa course folle fit tomber son téléphone par terre. Il s’arrêta pour le ramasser puis marcha tranquillement vers la porte, il n’avait pas à se presser car il n’y avait pas d’autres sorties à part celle-là, elle était prise au piège. Il l’ouvrit doucement et vit Abbygail au centre de la pièce, les mains sur la hanche, l’attendant. Il s’avança vers elle, un sourire diabolique aux lèvres. Toutefois, il se doutait qu’il y avait anguille sous roche pour qu’elle se rende si facilement, Abby abandonner ? Impossible à croire. Il continua de s’avancer rapidement sans remarquer toute l’eau qu’il y avait sur le sol.
    Il n’était plus qu’à 3 mètres seulement quand son pied droit lui échappa et glissa sur le sol, il arriva à se rattraper de justesse sur l’une des tables à coté. Il regarda le carrelage mouillé puis la jeune fille qui était esclaffée de rire. Il lui jeta un œil mi-énervé mi-amusé puis s’approcha d’elle, plus près maintenant. Mais grand maladroit qu’il était, il re-glissa sur le sol encore et cette fois n’ayant pas de meubles pour le sauver aux alentours, il saisit la première chose qu’il pouvait atteindre autrement dit, il se rattrapa à Abbygail et l’entraîna dans sa chute x).
    Mike tomba le dos contre le sol froid et dur et la belle blonde atterrit contre son torse. Ils restèrent un moment dans cette position et tout d’un coup, éclatèrent de rire.

    - Abby, Abby, il ne fallait pas faire ça… Tu vas me le payer !

    Il l’attrapa par la taille et la porta sur son épaule puis se dirigea vers la cuisine. Elle se débattait bien mais Mike la tenait fermement, il avait de la force ^^. Il la reposa sur l’un des tables de la cuisine et coura pour se saisir d’un pot de chocolat dans le buffet. Il en prit un gros morceau avec ses doigts puis rattrapa la jeune fille qui s’échappait et lui tartina la joue avec. Une grosse tâche de chocolat ornait le joli visage d’Abbygail. Il se remit à courir vers la sortie en criant :

    - Hmm t’es à croquer comme ça ! Maintenant, inversons les rôles. A toi de m’attraper, si tu peux !

    Il avait disparu derrière la porte.



(Je te fais courir après moi, juste pour qu'on
fasse durer le suspens mais j'oublie pas que
ce sera à moi de t'attraper à la fin x) )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Catch me, if you can. » [PV]   Mer 1 Avr - 20:48

    Tiens, le jeune homme arriva, en beauté, son piège marchait comme des roulettes. Okay, elle était un peu déçut du fait, qu’il n’arrive pas en courant, mais savait pertinemment, que ça allait tout de même marcher. Elle était vraiment trop forte pour ça. – Quoi ?! Qui ose dire le contraire ? Elle prenait son air parfaitement sûr d’elle, et plutôt mesquine sur le moment, elle aurait voulu exploser de rire, mais il fallait absolument qu’elle se retienne, au moins, la première fois qu’il va glisser. Elle le vit tomber, mais, malheureusement – ou plutôt heureusement car sinon, il aurait bien eu les deux jambes de cassés – il se rattrapa à la table juste à côté, Abby, ne pu s’empêcher d’émettre un petit rire, jusqu’au moment où elle aussi, se retrouva par terre. « Aïiie » Mike avait comment dire… complètement stoppé la chute de la demoiselle, car celle-ci, tomba de tout son poids sur lui. La situation aurait pu être embarrassante, mais pour Abby, se n’était pas le cas, elle se sentait d’ailleurs, plutôt en possession du jeune homme, et ça l’intéressait drôlement. Elle commença par exploser de rire, c’est vrai, il avait l’air désespéré ; comme-ci il allait être étouffé par le poids plume de la jeune femme. « T’es tellement miiignooooooon comme ça. Tu permets que… » Abbygail, n’eut même pas le temps de finir sa phrase, qu’il l’avait emporté sur ses épaules, il n’avait pas du apprécier, sa réflexion. Mais il allait la lâcher oui ou merde ? C’était pas un sac à patate. Abbygail, se débattait de tous les côtés, mais rien à y faire il avait la bonne prise, Okay, sa poitrine était un peu écrasé par son épaule, elle avait le sang qui lui montait au cerveau, et les bras qui pendouillaient, mais appart ça, on pouvait dire qu’elle était… bien. *baf*

    « Ha ben merci, franchement, tes épaules sont pas confortable !! » Il venait de la poser sur la table, mais que voulait il lui faire ? Non mais il n’allait tout de même pas se servir d’elle comme ça ? Il ne fallait pas exagérer non plus. Alors qu’il partait chercher des outillages, ou carrément de la bouffe, elle eut le temps de quitter ses chaussures, et commencer à marcher à toute allure dans le réfectoire, et faire gaffe à ne pas tomber ; à cause de l’eau. Mais, pas de chance, il arriva à la rattraper. « Lâche moi MIIIIIIKE connard, tu vas me le payer très cher, espèce de bouchon pourri, ta gueule, je ne veux même pas t’entendre. » Bon l’Abbygail, venait de se faire peindre le visage, et n’avait pas tellement apprécié. Comment ça vous l’auriez deviné ? Mais ce n’est pas pour autant, qu’elle allait abandonner la partie, du jamais vu, il ne faut pas croire, Abby, n’est pas comme ça. Avec ou sans Nutella partout sur le visage, elle pouvait courir toujours aussi vite ; et avait espoir de le rattraper. Elle sortie du self enfin, et se retrouva devant un grand espace libre, et plus de Mike à l’horizon. « PUUUTAIN » C’était son petit cri de guerre, il fallait qu’elle se remotive, car ça n’allait pas être de la tarte. Munie de sa bombe de chantilly, elle frôlait les murs, sans faire un seul bruit, jusqu’à temps, qu’elle entende une porte claquer au premier, elle y alla en vitesse, et repéra Mike, dans un coin ; et lui ne l’avait pas vu… Elle s’y rapprocha tout doucement, la discrétion, n’était pas son fort, quoi que, quand elle le voulait, elle le pouvait. « Tiens prend toi ça, et puis encore ça. » Abby venait de lui vider la bombe de chantilly sur la tête.

    | Oui pas de problème mister |
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Catch me, if you can. » [PV]   Jeu 2 Avr - 0:46

    Abbygail qui l’écrasait ? Ca ne lui déplaisait pas du tout. Premièrement, elle était légère comme une plume, il ne la sentait pas du tout et deuxièmement, c’était agréable de la voir dans cet état - complètement déboussolée et sous cet angle, trop adorable, des cheveux plein le visage et l’air contrarié x). Ils étaient par terre en train de rigoler quand il se mit à la porter. Décidément, les contacts entre eux se faisaient plus nombreux en une seule journée que toute une année.
    Après lui avoir étalé du Nutella sur le visage, il s’en alla en courant à toute vitesse sous les jurons de la jolie blonde. Il étouffa un rire en tournant au premier angle. Grr pourquoi tous les couloirs se ressemblaient lorsqu’on avait besoin de s’enfuir. Il se posa dans un coin réfléchissant à un lieu où il pouvait se cacher mais trop tard. La minute d’après, il se retrouvait avec de la mousse plein les cheveux et le coté droit du visage. Il porta la main à sa tête et goûta : de la chantilly. C’était délicieux mais ça ruinait complètement ses cheveux. Il ôta rapidement ce qui restait et regarda Abby.

    - Cours Abby ! Cours !

    Et il lui coura après, il n’était qu’à quelques mètres l’un de l’autre ainsi, il pouvait parfaitement la voir. Ses cheveux ondulaient au rythme de ses pas, sa robe virevoltait et voltigeait plus elle courrait, elle était magnifique mais ce n’est pas pour autant qu’il allait arrêter son jeu. Ils couraient comme des gamins jouant au loup, traversèrent couloirs et corridors, rencontrèrent parfois quelques élèves surpris par tant d’agitation, en saluèrent au passage, en bousculèrent d’autres. Et enfin, ils arrivèrent dans le parc du lycée, un immense jardin vert, avec pelouses bien vertes et bien fraîches, parterres de fleurs multicolores et grands arbres un peu partout.
    Ils étaient l’un en face de l’autre, un sourire aux lèvres plus question de fuir maintenant, juste un face à face. Le décor était sublime pour deux jeunes gens tout aussi beaux. Mike s’avança vers elle. Ils slalomèrent entre les buissons essayant chacun d’attraper l’autre. Puis le beau brun arriva à l’attraper par la taille et une nouvelle fois, la fit basculer au sol. Mike se tenait au-dessus d’elle mais ne l’écrasait pas bien sur x). Elle était allongée sous lui, il avait une main sous son dos et l’autre sous sa tête, la tenant délicatement. Ils étaient incroyablement proche l’un de l’autre. Mike sentait son cœur faire des bonds dans sa poitrine, la chaleur du corps d’Abbygail s’emparait de lui, peu à peu. Il était comme paralysé, ne pouvant s’empêcher de contempler son beau visage. Ce fut les minutes les plus intenses de sa vie. Tout était si différent avec elle, il la désirait toujours plus encore.
    Mike approcha lentement son visage du sien, ses lèvres n’étaient plus qu’à quelques centimètres de sa bouche. Il sentait son souffle chaud et irrégulier se perdre dans l’air. Il s’avança encore un peu, s’apprêtant à l’embrasser avec tout le désir qu’il éprouvait quand …
    *tchiiiiiiiiii*
    L’arrosage automatique se déclencha, arrosant Mike et Abbygail. Il était complètement dépité mais ne put s’empêcher de rire. Il posa sa tête contre son menton, histoire de rester avec elle encore un peu, sentir qu’elle était là, juste là. Puis il se leva et aida Abby à faire de même. Il la regarda complètement trempé.

    - Alors ? J’ai gagné ? lança t-il en souriant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Catch me, if you can. » [PV]   Jeu 2 Avr - 18:38

    Abby pouvait être contente d’elle, c’est vrai, elle avait tout de même fait une bonne poursuite, et n’avait pas mis fin, par obligation… genre parce qu’elle c’était cassé un ongle ; ou encore pace qu’elle était trop crevée ; d’ailleurs, ça elle ne l’avait pas encore vérifié, mais si jamais, son physique était endommagé, Mike aurait des frais à lui donner. Hum bon passons, après tout, elle avait passait un bon moment, elle passait toujours de très bons moments avec Mike, et son cœur, palpitait tellement fort, que n’importe qui à côté d’elle pouvait le ressentir. Elle avait une folle envie de Mike, plus que Brad Pitt et Johnny Depp réunis, c’est pour vous dire. Enfin, pour le moment, s’ils ne jouaient qu’au collé serré, c’était peut-être pour concrétiser tout ça par la suite. Mais rien de sérieux pour le moment, de toute façon, qui vous croira quand vous annoncerez qu’Abby et Mike… Non ça sonne faux, une chieuse, qui à horreur des relations sérieuses, avec un pro des relations d’une nuit, franchement ça ne peut pas coller… et pourtant. Revenons à nos moutons x) On aurait pu dire que Mike, avait du shampoing pleins les cheveux, mais l’odeur de chantilly sentait tellement fort, que ce n’était même plus probable. « LACHE MOI ; JE SUIS TROP FORTE POUR TOI. » Vous avez dit le mot en trop ? Vous n’avez franchement pas tord, elle chercher bien la merde la jolie blondinette, et elle s’y jetait en plein dedans, je peux vous l’assurez. Mais en même temps, elle n’allait tout de même pas non plus, dire des mots doux à Mike – sans se venger – qui venait de la barbouiller de Nutella. Naméo ! Abbygail, ne cessait de tourner en rond, dans ces couloirs, qui étaient tous ressemblant. Il y avait tellement d’entrée et de sortie, tellement d’escalier, qu’à n’importe quel endroit, elle pouvait tomber nez à nez avec Mike, et là, ça risquait de mal aller pour elle… Mais, il l’a suivait qu’à quelques mètres, elle entendait ses grands pas, rebondir sur le sol, elle avait le désire, de se retourner, et de se jeter dans ses bras, juste pour pouvoir, sentir ses gouttelettes de sueur, dégouliner sur son visage, et lui lécher le reste de chantilly qui lui restait sur son visage. (a)

    Abby, eut la merveilleuse idée, de sortir dans le parc ; il faisait un temps splendide, le soleil était enfin revenu, et là on pouvait dire que l’été commençait – voilà pourquoi Abbygail avait sortit une robe, assez courte aujourd’hui. Elle s’arrêta en plein milieu de la pelouse verte ; et se trouvait maintenant en face de Mike. Elle se mordit la lèvre inférieure, peut-être était-ce ces derniers moments de vie… Puis, elle voulut s’échapper, mais mauvaise feinte, Mike réussit sans peine à l’attraper, et la posa – on va dire délicatement – sur le sol, et s’installa sur elle. « Enlèves ton gros cul, tu m’écrases là !! » Pour être franche, il prenait soin de la belle blonde, car rien ou presque rien de son corps n’était appuyé sur celui de Abbygail ; encore heureux, sinon elle serait morte depuis un bail. Mais bon, elle avait toujours le don pour sortir des réflexions à la va vite, dans toute les situations possible et inexplicable. Mike, rapprocha avec tendresse, sa bouche de celle d’Abbygail, voulait il l’embrasser ? Ce n’était pas de refus, mais, comme ci quelqu’un leur en voulait, au moment même où le baiser aller se produire, l’arrosage automatique se mit en marche. Abbygail, sursauta ; ce qui fit rire Mike. Mais, elle n’ajouta pas plus de chose… Elle était tellement bien, avec l’homme qu’elle pouvait considérer de meilleur ami… amélioré xD. Celui-ci, vint poser sa tête contre sa poitrine, et Abbygail, se fit un malin plaisir, à manger la chantilly, mais avec l’eau, il n’y en avait de moins en moins… Ils étaient maintenant debout, l’un en face de l’autre. Il était tellement plus craquant, grâce à l’eau, il avait de petites gouttelettes, qui lui tombaient sur le visage, et sa silhouette, apparaissait encore plus réaliste, sous ses vêtements collés à son corps. Abbygail était aussi pas mal dans le genre ; ses pieds nus, essayait de trouver leur place dans l’herbe mouillée, et ses cheveux, était complètement aplati, mais elle avait autant de charme, si ce n’était pas plus. « Euh… Oui ; t’as gagné tu es le pluuus FORT de tous l’univers. Je t’aiime mon p’tit crapahuteur de tous les temps ». Dit-elle d’un ton ironique. N’avait elle pas quelque chose derrière la tête ?! Elle se dirigea en douce, derrière l’arbre, et –puisqu’il n’était pas bien gros – le secoua de toute ses force, et des brindilles tomba, dans les cheveux de Mike. « On est équitable maintenant !! On fait la paix ?! » Abbygail, s’approcha doucement de Mike, pas à pas, avec un sourire irrésistible à ses lèvres. « Bon, je te laisse 5secondes pour réfléchir à ce que tu vas me proposer – rappelles toi, je n’accepte qu’une seule chose… » Elle aurait pu changer les règles, mais bon, l’idée qu’il lui fasse quelque chose, était bien trop tentante. N’es-ce pas ? « 1…2…3…3&demi…4&un quart… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Catch me, if you can. » [PV]   Sam 4 Avr - 16:37

    Ils étaient complètement trempés l’un et l’autre. Elle, sa robe courte moulant gracieusement son corps et ses cheveux dorés retombant en cascade sur ses petites épaules. Lui, le t-shirt se collant à son torse et les cheveux dégoulinant d‘un mélange d’eau et de chantilly. Abby avoua enfin sa défaite. Même si elle l’avait dit sur un ton un peu ironique, il savourait sa victoire. Mike aimait gagner, c’était un winner dans l’âme et dans le sang. Et avant qu’il n’ait pu parler, elle se faufila derrière lui et une dizaine de brindilles piquantes lui tombèrent sur la tête et sur la nuque, elle secouait un petit arbre près de lui.
    Il était sur le point de riposter quand celle-ci lui dit que ça y est, ils étaient enfin quittes. Il ne répondit donc pas à son attaque, s’abstenant de lui jouer un mauvais tour. La belle blonde s’approcha alors de lui, pas à pas, très doucement puis elle lui susurra du bout des lèvres qu’il devait choisir son prix avant qu’elle ne finisse de compter jusqu’à 5.

    - Attends, attends ! lui dit-il mais Abbygail continuait de compter. Puis il répondit sur de lui : Je veux juste que tu m’accordes un dîner dans un bon restaurant, rien que nous deux. C’est tout

    Et c’est vrai. Mike y avait déjà songé et il voulait juste passer une bonne soirée avec elle. Pas de « one-night », pas de fêtes délurées, juste un dîner en tête à tête dans un cadre plus que romantique et parler des heures durant. Il avait un peu honte de lui, il était assez vieux jeu au fond alors il se contenta de lui dire qu’il voulait juste aller manger ensemble. Et plus si..
    La sonnerie résonna dans toute l’école. Il était temps d’aller en cours et pour Mike, c’était le cours d’arts avec Mme Hepburn. Il adorait le sport, les langues et étonnamment l’art. Une matière où il excellait mais dont personne ne soupçonnait. Il ne voulait surtout pas rater ce cours. Il se dirigea alors vers le bâtiment et sans se retourner, lança à Abbygail :

    - Envoie-moi un message quand t’auras fixée le jour ! Bye bye, Abby’ avait-il dit en agitant le main, toujours de dos.

    Il l’avait laissé vulgairement en plan mais au fond, il était heureux. Plus qu’heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Catch me, if you can. » [PV]   Dim 5 Avr - 10:47

    FIN
      Suite pour de nouvelles aventures...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Catch me, if you can. » [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Catch me, if you can. » [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys
» Catch extrem
» Y a t'il des fans de catch et de jdr?
» [Guide] Les équipes de BIONIFIGS
» [Blog] Le catch remplace les Bionicle dans les rayons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cosmopolitan People :: ★ E S T O W N pacific.coast_ :: ■ INSIDE OF UNIVERSITY :: Couloirs, Casiers, Escaliers-
Sauter vers: